EXPOSITION « REGARDS DE JEUNES EUROPEENS »

« Ma photo, c’est une ancienne base militaire française près de ma ville en Allemagne, qui n'existe plus depuis quelques années. Ca symbolise pour moi la paix, la réconciliation, l'amitié franco-allemande et la confiance avec les autres pays européens. »

Tobias Röcker

 

« L’Union européenne unit tous ses citoyens dans la diversité et leur garantit l’exercice leurs droits et libertés fondamentales. »

Alen Toplisek

 

« Une bibliothèque pour la démocratie, l'apprentissage des langues pour la paix et la résistance à la censure comme acte de citoyenneté. »

Marion Besnard

 

« J'ai choisi de représenter le drapeau européen en remplaçant les étoiles y figurant par des livres. Les livres symbolisent d'une part, la paix, d'autre part, la démocratie. En effet, si nous analysons un peu l'Histoire, nous observons que c'est en temps de paix que les arts, entre autres la littérature, se développent pleinement (âge d'or). Pour ce qui est de la démocratie, les livres symbolisent la liberté d'expression et d'opinion, valeur fondamentale de ce système. Dans les états totalitaires, on remarque que les autorités s'attaquent aux auteurs avec acharnement (autodafés, censure, menaces, arrestations, exiles...). L'arrangement même des livres représente la citoyenneté européenne. L'Union Européenne défend ces valeurs de démocratie et de paix et, en tant que citoyen de ce "système", nous devons, nous aussi, les défendre activement. J'entends par là: se sentir concerné, se renseigner, critiquer, voter, agir en tant que citoyen actif et responsable. »

Cécile Leclercq

 

« Cette photo est surement un des éléments, tout du moins à Laval, qui caractérise le mieux l'esprit Européen, la citation de Robert Buron "la paix et l'équilibre du monde ne sont possibles que dans la coexistence de valeurs de civilisations différentes" illustre parfaitement une des motivations qui a conduit à la mise en place de l'Union européenne suite à la seconde guerre mondiale, la sauvegarde de la paix. »

Jourdan Steven

 

« Été 2006, Coupe du monde de football en Allemagne. Ensemble, de jeunes allemands arborent le drapeau français, de jeunes français tiennent le drapeau allemand, souhaitant mutuellement bonne chance à l'équipe adverse. Rencontre à l'occasion d'un échange franco-allemand. Après des siècles de conflits fratricides, l'Europe a permis le retour de la paix; désormais, les citoyens européens se rencontrent et apprennent à se connaitre, et vibrent ensemble sous le même drapeau, celui aux douze étoiles. »

Emmanuel Gerlin

 

« La mer pour la citoyenneté européenne qui tente d'être la plus transparente possible, qui brouille les frontières et qui sait être à la fois calme et tourmentée. La roche blanche pour l'immaculée démocratie, qui se veut la plus propre possible, et solide devant les éléments. L'harmonie du tout, la chaleur et le calme du lieu reculé presque sans marques de l'Homme qu'est le font de la calanque de Morgiou, pour symboliser la paix. »

Fabien Rondeau

 

« Les mains différentes englobent le monde. »

Gintare Kviecinskiene

 

« Aux origines de la construction européenne, il y a une idéalité agissante, un désir de réconciliation, une soif d’intégration économique, sociale et politique, une communauté de valeurs et de principes, une ambition partagée pour le futur.

Manifestations humanistes à vocation de sensibilisation, les Journées de l’Europe, organisées tous les ans par la Mairie de Paris et la Maison de l’Europe avec de nombreux partenaires, participent à assoir, sédimenter et transmettre l’idéal européen auprès des jeunes générations.

Passeurs de mémoires et acteurs d’une citoyenneté nouvelle et participative, les jeunes se doivent d’être impliqués dans la grande aventure européenne : fidèles à l’esprit rassembleur et fédérateur des Pères fondateurs, ils se doivent d’y apporter enthousiasme, fraîcheur et créativité.

Cette photo prise durant les Journées de l’Europe 2009, sur le Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, en incarne parfaitement la philosophie humaniste.

Symbole même de l’Europe, l’Hymne à la Joie, ici interprété par une chorale roumaine de prestige international, est d’abord hymne à la fraternité européenne et au dialogue interculturel. En cela, appelle-t-il à réaliser dans le concret de l’action politique et citoyenne cet appel à l’unité dans la diversité qui se place au fondement même de la construction européenne. »

Maria Giuseppina Bruna

 

« Ce tag satyrique illustre pour moi, l'engagement citoyen et le rôle de l'Europe sur les questions climatiques, à cheval entre l'anniversaire de la chute du mur et le sommet de Copenhague.

Festung Europa : la forteresse de l'Europe (immobilisme) ;
Klimaflucht nicht Schutz : la fuite devant les responsabilités, fuite car Flucht ( la fuite) est une référence historique du phénomène de l'exil des allemands de l'Est à l'ouest en 1989.

La revendication , c'est le Klimaschutz: la protection de l'environnement.
La planète Gaia au XXIème siècle : l’écologie, un enjeu européen ? »

Pierre Alexandre Charrier

 

« La solidarité qui est présente en Europe, mais aussi hors de l'Europe. »

Albane Dodelin

 

« Les personnages se devinent à partir de leur ombre commune. L’identité de chacun importe peu, tous sont représentés, dans une posture différente. La présence du garçon de dos est rassurante, il représente la face humaine de ces ombres, et son regard est tourné vers sa silhouette, mêlée à celle des autres réunies. »

Claire FREOUR

 

« L’Europe est le signe de la liberté et de la paix entre les européens de différentes cultures. »

Armina Kasetaite

 

« Cinq ans seulement après l'adhésion des pays de l'Est à l'Union Européenne, il m'a été possible de voyager en Lettonie, pays balte, ancien pré carré de l'ex-U.R.S.S. Cette citoyenneté européenne, au delà du caractère paisible de la photo avec ce coucher de soleil sur rivière, est ici symbolisée à travers le drapeau letton représentant l'indépendance du pays qui exprime en conséquence le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et surtout la libre circulation des personnes, occupé il y a à peine 20 ans de cela et fermé aux étrangers."

A noter que l'héritage soviétique de la ville s'exprime à droite de la photo où l'on voit un grand bâtiment stalinien qui se trouve être l'Académie des sciences, appelé localement le gâteau écrasé de Staline, car construit à l'image des immenses tours de Moscou, mais 3 fois moins grande, comme pour symboliser l'appartenance du pays et de son peuple à une communauté soviétique sous domination russe. »

Axel Thizon

 

« C'est la capitale de Slovénie – Ljubljana pendant la nuit, avant les fêtes. C'est ma ville et en même temps aussi de nous tous, les européennes. C'est l'Union européenne qui fait la connexion entre les nationalités différentes et elle donne le sens d'enchaînement des gens. »

Jana Mahorcic

 

« Sans lui elle n'est rien. L’Europe est une plante dont les racines ne seraient pas viables sans démocratie, sans paix et sans vote. Tendre vers un idéal n’a rien d’aisé, nombreuses sont les barrières et si on ne vote pas, on s’emmure. »

Nadjia OUNASSI

 

« La citoyenneté européenne c'est un ensemble de citoyens ayant une histoire commune, une même racine, et un but commun : s'unifier pour progresser ensemble. Chaque branche représente un pays différent, pourtant tous unis dans un même but. »

Marie Anne Alexandre

 

« Cette photo représente la démocratie par l'égalité entre les personnes détenant chacune le pouvoir de la liberté ! Chaque personne est au même niveau que l'autre, ce qui suggère l'égalité entre tous. De plus, elle symbolise la tolérance dans la diversité dans tous les domaines que ce soit vestimentaire, racial ou d'opinion. »

James Macvier

 

« L'unité de la jeunesse européenne a Lyon. Sur ce cliché nous pouvons voir des français , suédois , anglais ,finlandais, espagnols , roumains et des allemands célébrer les 20 ans de la chute du mur le 9 novembre 2009. Cet évènement en plus de son coté historique souligne que l'histoire de Europe n'est pas liée aux pays et que la jeunesse européenne sait regarder le passé afin de créer un avenir commun en Europe. »
Photo Simon Ehmann

Quentin Perrigueur

 

« Moi, je m´appelle Christophe, je viens de la République tchèque, de Prague. Mon ami Michelangelo, celui avec le ruban orange, vient de la Grande Bretagne, de Londres, c´était ma tante Pia, qui l´a envoyé par poste. Mon ami Rafaelo, celui à gauche avec le ruban rouge, vient de France, de Paris, où je l´ai trouvé au marché aux puces. Celui sur mon épaule avec le ruban violet, c´est Donatello, il vient d´Espagne, de Gran Canaria, où je l´ai acheté à l´aéroport quand j´ai perdu une jambe de Leonardo. Leonardo, c´est celui à droite avec le ruban bleu, qui vient de Slovaquie, de Bratislava, d´où vient aussi ma grand-mère. A première vue beaucoup de choses nous séparent: nous venons de différents pays, nous sommes de différentes origines, nous avons de différents couleurs, de différents armes... Mais malgré cela nous nous considérons d´être une bande qui se bat pour les mêmes buts : surtout la justice et la pizza. »

Markéta Sedlácková